Bureau d'études
Télé-Conseil diagnostic humidité

checked_user24*24 Inscription
connection_membre24 Connexion.

1.2 - Les remontées capillaires
Bâti récent, bâti ancien c'est différent


L'humidité est invisible, les sels sont destructeurs.

Cliquez sur la vidéo de présentation

Vidéo: Bâti récent, bâti ancien c'est différent.

Le bâti récent

La règle constructive a établi la coupure de capillarité en 1961. Celle-ci est réalisée à l'aide d'une bande de feutre bitumé, d'un film polyane ou d'une chape de mortier ciment de 2 centimètres d'épaisseur fortement dosée au ciment.

Correctement réalisée, c'est efficace contre les remontées capillaires.

regle constructive coupure capillarité

Depuis 2008, l'évolution de la règle constructive indique qu'un enduit descendu au niveau du sol doit être fortement dosé en liant hydraulique afin d'éviter les désordres comme ceux-ci.

Salpetre sur Enduit neuf





Un avis vous intéresse ?


Peut-être qu'un premier avis
sur votre problème
peut vous rendre service.
Utilisez notre assistance
gratuite en ligne,
c'est l'objet des formulaires
mis à votre disposition


Un premier
avis indépendant
"en ligne"
une évaluation
de mon problème


Le bâti ancien, c'est différent.

Le bâti ancien est souvent élevé sans coupure de capillarité, il est exposé à l'humidité naturelle qui évolue depuis le sol.
On constate que l'humidité qui progresse sous forme vapeur appelée "remontées capillaires" ne fragilise pas la maçonnerie du bâti ancien construit correctement et entretenu.

Cliquez pour agrandir l'image
Bâti ancien sans coupure de capillarité

L'accumulation des sels hygroscopiques dans la maçonnerie et leur concentration à la surface des parements est le problème majeur amplifié, déplacé, par les travaux inappropriés réalisés par les générations précédentes et ceux plus actuels.

Cliquez pour agrandir l'image
Les travaux inappropriés sur le bâti ancien










Des travaux réussis
sans dépense(s) inutile(s)....